À préciser

Vivendi, membre fondateur du groupe de travail Media du GRI

GRILogoMi octobre prochain se réunira, pour la 6ème et dernière fois, le groupe de travail international et multipartenaires dédié au supplément sectoriel Médias du GRI.

Le Global Reporting Initiative (GRI), créé en 1997, a pour mission de définir des lignes directrices destinées à guider les organisations à rendre compte de leurs performances économiques, environnementales et sociales. Les lignes directrices actuellement en vigueur, la version G3.1, comportent une centaine d’indicateurs qualitatifs et quantitatifs portant sur l’ensemble des domaines de la responsabilité d’entreprise (économie, environnement, droits de l’homme, droit du travail, société, responsabilité des produits,…). Certains secteurs d’activité faisant face à des enjeux qui leur sont spécifiques, le GRI établi – en plus de ces lignes directrices universellement applicables – des suppléments sectoriels. Actuellement, 14 suppléments sectoriels sont élaborés ou en cours d’élaboration par le GRI.

L’industrie des médias partage de nombreux enjeux avec les autres secteurs, mais étant donnée son empreinte intellectuelle et culturelle, un supplément sectoriel s’avère entièrement pertinent. Les réflexions visant à l’élaboration du supplément sectoriel média ont débutées en 2009 au sein d’un groupe de travail international et multipartenaire, dont Vivendi est l’un des membres contributeurs et fondateurs. La publication du document final est prévue début 2012.

En effet, Vivendi a défini dès 2003 des enjeux spécifiques à son cœur de métier. Ces thématiques sont aujourd’hui reconnues comme totalement pertinentes pour l’ensemble du secteur. Ce groupe de travail du GRI constitue une avancée significative pour la démarche de reporting développement durable du secteur des médias. Il était important pour Vivendi d’en faire partie, d’avoir l’opportunité de partager son expérience et ses réflexions avec d’autres entreprises des médias et des ONG.

 
 Haut de page