À long terme

Les enjeux spécifiques de développement durable du groupe

Vivendi, par ses activités, exerce sur la société un impact qui relève de l’empreinte humaine, intellectuelle et culturelle.
Dès 2003, il a défini trois enjeux de développement durable spécifiques à son activité de production et de distribution de contenus : la protection et l’accompagnement de la jeunesse, la promotion de la diversité culturelle et le partage des connaissances. Ces trois enjeux sociétaux font l’objet de critères d’évaluation qui sont intégrés dans la rémunération variable des dirigeants du groupe.

  • Vivendi a la responsabilité d’accompagner tous les publics, et notamment la jeunesse, dans leurs pratiques culturelles et médiatiques, tout en bâtissant un univers numérique plus sûr. Il doit concilier le développement d’offres de contenus et de services et la protection des jeunes publics face à des usages ou des comportements qui peuvent leur être préjudiciables.
    La prise en compte de cet enjeu au niveau du groupe se traduit par une mobilisation des métiers en liaison avec la Direction du développement durable de Vivendi.
  • Vivendi entend promouvoir la diversité culturelle comme une manifestation nécessaire de la dignité humaine et un pilier
    de la cohésion sociale. Partageant ainsi la vision de l’Unesco qui, dans sa Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles entrée en vigueur en mars 2007, affirme que la diversité culturelle est « un ressort fondamental du développement durable des communautés, des peuples et des nations », Vivendi a l’ambition d’encourager la création artistique dans toute sa diversité, de promouvoir les talents locaux et de valoriser le patrimoine.
  • Favoriser le partage des connaissances pour renforcer l’esprit d’ouverture aux autres et la compréhension mutuelle constitue le troisième enjeu spécifique de développement durable de Vivendi. Il se doit de promouvoir le pluralisme des contenus, d’encourager le dialogue interculturel, de faciliter l’accès aux nouvelles technologies et de sensibiliser le public aux enjeux
    du développement durable.

 

Consulter le tableau progrès 2010 & perspectives 2011-2012 (version interactive)

 
 Haut de page