À la pointe

SFR et la fibre optique

Les développements de la télévision en haute définition, des jeux vidéo en réseau, de la 3D, des transferts de données et de la connectivité nécessitent d’énormes débits Internet et le déploiement d’un réseau très haut débit en fibre optique (à terme, la fibre remplacera les autres réseaux d’accès Internet tels que l’ADSL ou le câble). SFR souhaite que ses clients accèdent à tous ces services, que ce soit à leur domicile, sur leur lieu de travail, dans les lieux publics ou encore à l’étranger. Ils pourront ainsi consulter toutes sortes de contenus à tout moment et à partir de n’importe quel écran.

SFR se mobilise donc pour le développement de la fibre pour les particuliers et les entreprises. L’opérateur a conclu deux importants partenariats avec France Telecom-Orange et avec Bouygues Telecom. En novembre 2011, France Telecom-Orange et SFR ont en effet signé un accord pour le déploiement de la fibre optique en dehors des zones très denses du territoire français. Cet accord, particulièrement structurant, porte sur 11 millions de logements, 9,8 millions correspondent à des agglomérations pour lesquelles les projets de déploiement des deux opérateurs se recoupaient. L’engagement pris par chacun des signataires consiste à couvrir chaque commune dans les cinq ans qui suivent l’initialisation des déploiements. La couverture des communautés d’agglomérations de Rouen, Nantes, Orléans et Toulouse en Fibre optique a ainsi été annoncée.

En décembre 2010, SFR et Bouygues Telecom avaient également signé un accord de co-investissement portant sur le déploiement de la fibre optique dans certaines communes des zones très denses. Le choix identique de la technologie GPON fait par les deux opérateurs leur permet de partager les investissements et de mutualiser les réseaux horizontaux en fibre optique déployés entre leurs points de présence et chaque immeuble des communes retenues.

En 2011, SFR a ouvert 45 villes à la commercialisation. Pour 2012, il prévoit 24 nouvelles villes à la commercialisation et le déploiement en propre de 23 villes en zones moins denses.

Dans un contexte économique difficile, SFR continue ainsi d’investir. En 2011, il a investi 1,6 milliard d’euros dans ses infrastructures réseaux. Un plan d’investissement annuel de 150 millions d’euros a par ailleurs été mise en place dans la fibre optique en 2008.

La qualité et les performances de ses réseaux font plus que jamais la différence pour ses clients opérateurs, entreprises et particuliers.

 
 Haut de page