À la une

Vivendi, une stratégie de financement active

Vivendi s’est fixé plusieurs engagements en matière financière. Le groupe entend conserver les notes de sa dette à long terme BBB pour Standard & Poors’ et Fitch, et Baa2 pour Moody’s. Il veut allonger la maturité moyenne de sa dette à plus de 4 ans (elle s’établissait à 4,3 ans au 31 mars 2012, contre 4 ans au 31 décembre 2011). Il souhaite augmenter la part des obligations dans sa dette brute à plus de 70 % et refinance avec un an d’avance si possible toute tombée de ligne obligataire ou bancaire. Enfin, il conserve un volant de liquidités d’au moins 2 milliards d’euros.

Ces engagements ont conduit Vivendi à être très actif sur les marchés obligataires depuis le début de l’année et à procéder à plusieurs opérations de financement (émissions d’emprunts obligataires en euros et en dollars et rachat d’une émission obligataire en dollars en janvier, avril et mai ainsi que mise en place de deux lignes de crédit bancaire en janvier et mai).

 
 Haut de page