À long terme

Nos enjeux spécifiques relèvent des droits humains

Dès 2003, Vivendi a défini trois enjeux stratégiques de développement durable : la protection et l’accompagnement de la jeunesse, la promotion de la diversité culturelle, et le partage des connaissances. En tant que signataire du Pacte mondial des Nations unies, Vivendi a intégré ces trois enjeux spécifiques dans les principes liés aux droits humains. Ces enjeux sont pleinement intégrés à la stratégie de l’entreprise, comme en témoigne leur inclusion comme critères dans la rémunération variable des dirigeants.

Depuis 2007, Vivendi organise la remontée d’informations relatives à ces trois enjeux. Et en 2011, le groupe a enrichi son Protocole de reporting d’un volet sociétal. La loi dite Grenelle II précise et renforce la dimension sociétale du reporting extra-financier obligatoire des entreprises. Pour s’y conformer, Vivendi a intégré ses trois enjeux spécifiques dans le champ des « actions engagées en faveur des droits humains ». En effet, ces enjeux se réfèrent à des textes internationaux fondateurs :

 

Étapes de la gouvernance du développement durable au sein du groupe

A_long_terme_DD_Droits humains_FriseDD

 
 Haut de page