À nous

SFR, nouveau signataire du Pacte mondial des Nations unies

SFR_logoGlobalCompactLe 12 avril 2012, SFR a rejoint les entreprises signataires du Pacte mondial des Nations unies, dont fait déjà partie Vivendi (consulter la Communication sur le progrès 2011 publiée le 11 mai 2012).

Renforcer l’égalité des chances dans l’entreprise et dans la société, réduire l’impact environnemental des activités, permettre au plus grand nombre d’accéder aux promesses du numérique en faisant du numérique une chance pour chacun : la responsabilité sociétale est au cœur de la stratégie de SFR et de ses activités. L’adhésion de SFR aux principes du Pacte mondial s’inscrit dans la continuité de son engagement et apporte une dimension internationale à  sa responsabilité d’entreprise. En adhérant au Pacte mondial, SFR entend faire progresser les principes du Pacte et renforcer leur intégration dans la stratégie du groupe, ses plans d’actions et ses modes opératoires. Il s’engage aussi, dans une logique de transparence, à rendre public le bilan de ses actions une fois par an.

Lancé en juillet 2000 sur une idée de Kofi Annan, Secrétaire général des Nations Unies, le Pacte mondial est une initiative internationale rassemblant plusieurs centaines d’entreprises, d’ONG et d’organisations de la société civile autour de dix principes universels dans les domaines des droits de l’Homme, du droit du travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption. L’objectif est, sur la base de ce réseau international, de contribuer ensemble au développement d’une économie humaine et durable.

 
 Haut de page